Hagetmau a toujours été une arène importante en novillada avec au moins deux novilladas dont une piquée. Il a toujours été privilégié des élevages de garantie comme La Quinta, Fuente Ymbro, Miura, Cebada Gago, Ana Romero, Rocio de la Camara, Maria Luisa Perez de Vargas. Pour la Féria du Novillo 2019, la commission taurine a retenu Montealto, l’élevage fétiche en novillada de Las Ventas madrilène. Côté Novilleros, les meilleurs des temporadas ont été présents : Nimeno, El Yiyo, Richard Milian, Rui Vento Vasques, Antonio Ferreira, José Tomas, Sébastien Castella, Jean-Baptiste Jalabert, Juan del Alamo, Thomas Dufau, López Simon, José Garrido, Roca Rey, Pablo Aguado. Le cartel du dimanche 4 août 2019 est alléchant avec les triomphateurs 2019 de Madrid (Rafael González), Séville (Rafael Gonzalez et Manuel Diosleguarde) et Pampelune (Diego San Roman).

Le Concours Landais de la Ville de Hagetmau

Comme chaque année, la Course Landaise est invitée à ouvrir la Féria du Novillo. La commission course landaise s’est mise au travail pour vous proposer un spectacle attrayant. Cette année sera donc placée sous le signe de la nouveauté dans la formule de son concours. Tout en gardant l’authenticité des épreuves individuelles, nous avons axé notre travail sur trois critères : dynamisme, variété et jeunesse.
Les acteurs qui seront là ont déjà exprimé une grande motivation quant au défi à relever. Honneur sera également rendu à une personne qui a marqué par son talent le sable de la Perle de La Chalosse.
Pour que cette ouverture soit une réussite, nous vous invitons à partager l’émotion que suscite écarteurs et sauteurs au moment de se lancer devant les cornes.
Votre présence et soutien seront d’autant plus appréciés en ces temps où l’orage gronde au-dessus de nos traditions taurines.

Le Comité des Fêtes a offert une entrée gratuite pour le Concours Landais à chaque élève de l’école élémentaire de Hagetmau, pour qu’ils viennent découvrir la tauromachie landaise, accompagnés d’un parent qui lui paiera sa place à 5€ (au lieu de 18€). 

Vendredi 2 août 2019 à 21h30 aux arènes

Fête d'Hagetmau - Féria du Novillo - Concours Landais

La capea

Capea avec les élèves de l’école taurine Adour Aficion et deux vaches d’Alma Serena. Cela permet de mettre en valeur le travail de l’école avec la présence de jeunes apprentis-novilleros et les commentaires de leur professeur Richard Milian.

Samedi 3 août à 11h aux arènes – entrée gratuite

Capea - spectacles taurins - Hagetmau - Feria du Novillo - Fêtes d'Hagetmau

La novillada sans picador

Ganaderia d’Alma Serena
Après les  remarquables lots de novillos combattus lors des fêtes d’Hagetmau 2017 et 2018 et primées par de nombreux aficionados, les erales de la ganaderia des frères Bats fouleront une nouvelle fois le sable de la plaza hagetmautienne ; d’origine Garcigrande et Algarra, leur noblesse et leur combativité permettront aux jeunes novilleros d’exprimer toutes leurs qualités et volonté de bien toréer.

Christian Parejo    
Ancien de l’école taurine de Chiclana avec laquelle il a fait ses preuves en Andalousie notamment, meilleur bécerriste en 2016 et finaliste des novilladas en 2018, ce novillero surdoué a posé ses capes et muletas à Béziers ; excellent à Arzacq, il a remporté haut la main le récent Bolsin de Bougue, a triomphé à Vic et a montré tout son engagement à Castelnau-Rivière-Basse coupant une oreille.

Solalito
Vainqueur du bolsin de Bougue 2018, le Nîmois prépare son accession aux novilladas piquées avec une maitrise torera confirmée.

Jean-Baptiste Lucq   
C’est la dernière trouvaille de Richard Milian ; excellent lors de ses débuts en non piquée chez lui à Mugron, le Chalossais aura la possibilité, face aux Alma Serena, de confirmer sa technique et sa profondeur de toreo. Il a également coupé une oreille à la novillada concours de Castelnau-Rivière-Basse.

Samedi 3 août à 18h aux arènes

Novillada non piquée - Fêtes d'Hagetmau 2019 - Féria du Novillo 2019

La novillada piquée

Ganaderia Montealto 
C’est une des ganaderias fétiches des arènes de Madrid et alentours en novillada ; d’origine Luis Alagarra et Ventorillo, au trapio imposant, ces novillos remarquablement présentés possèdent un mélange de charges suaves mais aussi compliquées à toréer ; c’est également ce piquant qui a permis à bon nombre de novilleros d’exprimer leurs qualités de lidiador notamment dernièrement à Madrid et Valence.

Rafael Gonzalez 
Ce Madrilène est un habitué de Las Ventas coupant deux oreilles et effectuant deux vueltas sur trois novilladas en 2018 ; il est également le seul novillero à avoir coupé une oreille lors de la San Isidro 2019 et confirmant début juillet de nouveau à Madrid ratant de peu la Puerta Grande. Il a été excellent ce début d’année à Valdemorillo, triomphant avec trois oreilles et surtout à Seville fin juin en sortant en triomphe par la porte du Prince ; son toreo, mélange de classicisme et de trémendisme, lui a permis d’effectuer une temporada 2018 exceptionnelle, triomphant dans pratiquement toutes les plazas coupant notamment trois oreilles face à des novillos de Montealto qu’il affrontera à Hagetmau.

Diego San Roman 
Arrivé en Europe en 2018, ce Mexicain a le type même du vrai novillero : batailleur, courageux et toréant avec sincérité dans le terrain du novillo ; en 2018, les quatre oreilles et une queue coupées face à des Montealto de grande qualité, ont été un moment formidable et son combat face aux Margé à Béziers lui ont permis de montrer de réelles qualités de lidiador ; gravement blessé lors des vendages de Nîmes 2018, il vient de se voir octroyer une oreille dans ces mêmes arènes lors de la féria 2019 ; à l’occasion de la dernière San Isidro, Diego a montré sa capacité à affronter de difficiles Fuente Ymbro. Enfin, sa remarquable démonstration de classe a enchanté dernièrement les arènes de Pamplona coupant deux oreilles à un novillo de Pincha.

Manuel Diosleguarde 
En coupant 24 oreilles en 11 novilladas, ce Salamantin a été le novillero le plus performant en 2018 ; déjà vu dans le sud-ouest en non piquée, son toreo profond tinté d’une classe naturelle, en fait le grand espoir du campo charro ; à Garlin ce début de temporada 2019, après s’être qualifié grâce au vote majoritaire du public le matin, Manuel a confirmé ses qualités de lidiador en coupant une oreille à un Pedraza de Yeltes ; mais son point d’orgue a été à Séville en juin dernier ; imposant son toreo technique et fleuri et soulevant les olés de la Maestranza face à ses deux novilos, il a été primé de deux vueltas.

Dimanche 4 août à 18h aux arènes

Fête d'Hagetmau - Féria du Novillo - Novillada
facilisis dolor. ipsum felis vel, dictum nunc eget amet, Donec